Conseils

Mon organisation avec un BuJo

Maintenant que j’ai mon emploi du temps entier, j’ai enfin pu faire l’organisation de ma semaine ! Je rêvais de tout mettre sur papier depuis la rentrée, et ce moment est enfin arrivé. Pour cela, j’utilise un outil bien connu de quasiment tout le monde. Je nomme… le Bullet Journal (ou BuJo pour les intimes).

Mon Bullet Journal (BuJo)

Le mien est vraiment le plus basique du monde. Aucune touche artistique ou dessins (parce que je n’ai aucun talent), juste un peu de couleurs par-ci par-là. Mon but n’est pas que ça soit beau à regarder (un minimum quand même) mais fonctionnel à 200%.

Pour se faire, j’utilise un cahier que j’ai trouvé chez moi et qui traînait depuis des années. Les pages sont à petits carreaux et il est séparé en quatre sections par des petits intercalaires. La première section est dédiée à tous mes trackers et les autres sections pour organiser chaque semaine et chaque mois.

Trackers divers et variés

J’utilise des trackers pour vraiment tout et n’importe quoi, mais il y en a trois que j’affectionne particulièrement.

            Sport

Comme je me suis mise à la course cet été, j’aime bien savoir combien de kilomètres je parcoure par semaine. Je te rassure, j’en fait au maximum dix en trois courses différentes. Mais ça me permet de savoir si j’ai pris le temps d’aller faire du sport et de voir si je m’améliore au fil des semaines.

            Temps de travail

A la fac on m’a toujours dit qu’il fallait que je travaille autant d’heures que j’ai d’heures dans mon emploi du temps. Du coup j’ai pris l’habitude de chronométrer chaque période où je travaille. J’utilise l’application / extension Chrome Toggl Track. Elle est vraiment très pratique pour mettre le nom de chaque tâche que tu réalises et et les classer dans des grandes catégories. Personnellement, j’utilise les catégories « Etude », « Blog » et « Loisirs » où je mets les moments que je passe devant une série ou à lire.

Je fais un également un total de mes heures travaillées à la fin du mois pour me permettre d’avoir une vue d’ensemble. Normalement, il faudrait que je travaille environ 80 heures donc je verrais ce mois-ci ce que ça donne !

            Posts Instagram

Comme j’essaie d’être plus active sur Instagram, je me suis dit que ce serait une bonne idée de noter les jours où je poste. Ça me permet de voir si je suis assez régulière et si je poste assez souvent (avec au moins trois post par semaine). A côté, je note aussi le nombre d’abonnés que j’ai à la fin de la semaine. Grâce à ça, je peux savoir si j’ai gagné plus d’abonnés en postant plus et ça me sert de référence.

Semainiers

C’est la chose la plus importante et dont je me sers le plus dans mon BuJo. Sans ça, je ne sais pas du tout comment je ferais parce que ça me sauve vraiment la vie. Rien qu’en ouvrant mon carnet, je sais si je vais devoir être productive sur la journée ou pas.

            Tracker semaine

En plus de tous mes trackers, j’en ai un pour chaque semaine. Ils durent donc sept jours et sont composés de cinq « tâches ». J’y note si j’ai dormi au moins huit heures, si j’ai lu, si j’ai bu assez d’eau, si j’ai fait du sport et si j’ai passé moins de trois heures sur mon téléphone. Comme ça, d’un coup d’œil je sais déjà ce que je dois améliorer pour le jour suivant.

            Tâches à faire

C’est un outil dont je me sers un peu moins mais qui a quand même son importance. Chaque semaine je note entre trois et cinq tâches que je dois absolument réaliser pendant la semaine. C’est souvent des grosses tâches que je décompose sur plusieurs semaines. Ça me donne l’impression d’avoir une charge de travail moins élevée et ça me fait un peu moins stresser. Et puis surtout ça me donne des objectifs à atteindre chaque semaine et ça fait du bien de les réussir !

            To-do List quotidiennes

C’est l’élément clé des semainiers du BuJo. Je fais partie de ces personnes qui ont besoin de tout noter pour être sûre de ne rien oublier et de bien tout faire. Donc forcément, je note tout ce que je dois faire d’important dans la journée. En moyenne, j’ai souvent entre trois et six grosses tâches à effectuer avec souvent deux ou trois petites à côté.

A chaque fois que je colorie une case, je me sens libérée d’un poids et je sais qu’il me reste beaucoup moins de choses à faire. Il arrive cependant que je n’arrive pas à tout faire certains jours. Dans ces cas-là, c’est souvent la première chose que je fais le jour suivant pour être sûre de ne pas l’oublier.

Après, je ne vais pas te mentir, je n’utilise pas que ça. Il m’arrive très souvent le weekend de faire des to-do lists sur des petits bouts de papiers qui traînent. Mais ils sont quelque peu complémentaires à mon BuJo qui ne me permet pas de faire des listes extensibles à l’infini. Je ressens vraiment ce besoin de noter tout ce que je dois faire et au niveau des études ça prend beaucoup de place. Comme c’est encore le début de l’année, je fais beaucoup de petites tâches qui ne me prennent qu’une demi-heure ou moins. Et forcément, je peux pas tout noter dans les cases du BuJo…

Si ce sujet t’intéresse vraiment, je pourrais refaire une update plus tard dans l’année. Cela permettra de voir les modifications que j’ai faites (s’il y en a) ou de voir mes nouveaux trackers. En attendant, je t’invite à aller voir le dernier article de Robin où il donne des conseils pour avoir plus de temps libre pendant ses études.

Prends soin de toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *