Conseils

Les idées reçues sur la fac

Si tu es à la fac, tu dois sûrement faire face à plein de commentaires te disant que tu ne travailles pas ou que la fac c’est facile. Bref, plein d’idées reçues. Etant étudiants, on sait très bien que tout ça est faux, mais ça ne fait pas de mal de le rappeler aux autres ou ceux qui ne sont pas encore arrivés à la fac.

C’est facile

Je pense que c’est une des plus grandes idées reçues de tous les temps. Evidemment, ça dépend des cursus et des aptitudes de chacun, mais ce n’est en aucun cas tout le temps facile. Le premier semestre est souvent là pour donner les bases et faire quelques révisions. Cela commence à se corser au deuxième par contre car les profs avancent plus vite et il y a une plus grande charge de travail.

Si tu vas à la fac juste pour ne pas travailler, alors tu t’es vraiment trompé d’endroit. Il y a une charge de travail à la maison équivalente au nombre d’heures de cours que tu as dans la semaine. Mais la plus grande difficulté reste encore de s’organiser et de rester assidu. Ce n’est pas comme un BTS ou un DUT où les cours restent très encadrés. Ici, si tu décides de ne plus rien faire, personne ne t’en empêchera et les conséquences retomberont uniquement sur toi.

Tout le monde réussit ses études

De nombreuses personnes choisissent la fac comme une solution de repli. Or, en regardant d’un peu plus près les chiffres, on se rend déjà compte qu’environ 50% des personnes en première année de licence ne la valide pas. Ce peut être à cause d’un changement de cursus car ça ne plaît pas ou tout simplement un échec qui se poursuit par un redoublement.

En tous cas, il faut garder un rythme de travail régulier et s’investir au maximum pour être sûr de réussir. Il ne faut pas commencer l’année en se disant qu’elle est acquise car ça va te pousser à travailler de moins en moins. Si tu veux démarrer ton année correctement, je t’invite à aller voir l’article sur les erreurs à ne pas faire en études sup’.

Il n’y a pas besoin d’aller en amphi

Quand tu arrives à la fac, tu sais que tu vas passer la majorité de ton temps en amphi. Je sais que c’est une manière d’apprendre qui peut parfois être perturbante. Pourtant, il faut se motiver et aller à TOUS les cours en amphi sinon tu vas avoir de grandes difficultés pour réussir ton année. Les cours faits en amphi sont là pour t’apprendre les bases et les notions les plus importantes. C’est ce que tu approfondiras ou appliqueras en TD. Il est donc nécessaire de connaître le cours pour pouvoir faire les exercices qui sont donnés ou répondre à des questions.

Si tu décides de ne pas y aller, c’est ton choix. Tu peux aussi travailler le cours chez toi si le prof donne des supports de cours mais il te manquera ses commentaires. C’est ce qui doit vraiment être pris en note parce qu’il est là pour approfondir les notions et également donner son point de vue.

Il y a beaucoup de vie étudiante

Alors là, tout dépend des facs et universités. Il arrive que des facs aient beaucoup de budget et organisent beaucoup d’événements, de soirées ou de voyages. Mais ce n’est pas le cas partout. De nombreuses facs n’ont pas de journée d’intégration, ce qui est quand même essentiel pour apprendre à connaître du monde quand on est timide. Pour ma part, à l’IAE Lyon, il n’y a eu qu’une soirée d’intégr  ation mais ça suppose qu’il faut rester tard en ville et aller en boîte de nuit, endroit peu aimé des personnes très réservées. Les événements qui restent majoritaires sont ceux relatifs au sport qui permet de rassembler beaucoup de monde avec des centres d’intérêt communs.

Il y a tout le temps des soirées

Encore une fois, ce n’est pas parce qu’on est à la fac qu’on va tout le temps en soirée. Il y en a déjà très peu d’organisées, environ une par mois. Il est quand même possible d’aller à celles des autres écoles mais il ne faut pas se faire piéger et passer toute sa semaine en soirée. C’est le meilleur moyen de ne pas réussir son année ou alors de louper la plupart des cours car tu n’es pas assez concentré pour comprendre.

Si tu dois retenir une chose, c’est de limiter les soirées pour ne pas te rapprocher de l’échec.

Il y a beaucoup de vacances

Dernière idée reçue et elle est très intéressante. C’est vrai qu’à la fac, on nous reproche souvent d’avoir beaucoup de vacances. Je ne vais pas te mentir, c’est vrai. Nous commençons les cours début septembre, nous avons les vacances universitaires de base mais nous finissons fin avril ou début mai. C’est très alléchant vu comme ça. Ça fait quatre mois pour ne rien faire ou alors trouver un petit job d’été qui ne prend pas trop de temps. Ce qu’on oublie souvent de mentionner, c’est qu’il y a parfois des stages d’un ou deux mois à faire mais c’est aussi le moment de réviser.

L’été permet de reprendre ce qu’on n’a pas compris, de faire des fiches mais aussi de s’avancer sur le programme de l’année suivante. Il ne faut pas passer quatre mois à ne rien faire sinon la reprise va être assez dure. Le mieux reste de travailler assez régulièrement et de recommencer à travailler sérieusement deux semaines avant la reprise des cours.

 

J’espère que cet article t’a permis d’en apprendre un peu plus sur la fac et que tu mettras certains de ces conseils en application. Evidemment, la fac reste un cursus plus facile qu’une classe préparatoire mais ce n’est pas pour autant qu’il faut dénigrer ce parcours.

On se retrouve la semaine prochaine pour un article « bons plans vacances » sur notre semaine à Clermont-Ferrand. En attendant, tu peux déjà aller voir les photos que j’ai mises sur Instagram.

Prends soin de toi !

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *