Green & Bio

Comment économiser avec un mode de vie green ?

J’avoue que le titre de cet article n’est pas trop évocateur mais il me tient énormément à cœur. Alors, un mode de vie green, c’est quoi ? Ça peut avoir un milliers de sens pour moi, c’est un mode de vie plus sain et minimaliste qui combine plusieurs choses. Et ce nouveau mode de vie peut te permettre d’économiser un bon petit paquet de sous. Il se compose pour moi des achats d’occasion et de la réduction des déchets. Ces éléments vont être la trame de cet article.

Je tiens aussi à préciser que ce que j’écris s’adresse aux étudiants mais également à toute autre personne intéressée ou qui se sent concernée. En aucun cas je n’ai la science infuse. Je suis juste là pour vous partager quelques conseils qui m’ont aidé à économiser au quotidien et sur le long terme.

Dernière chose avant de démarrer, j’essaie d’appliquer au maximum les conseils que je donne mais ça peut se révéler assez dur dans certains cas. Je vais quand même remettre un contexte qui t’aideras à comprendre pourquoi je ne m’investis pas à 100%. Je n’ai pas encore de chez moi, je vis toujours chez mes parents donc ce n’est pas moi qui gère les courses et achats. Mes parents font des efforts, achètent un peu en vrac et le minimum d’emballage plastique possible. Je trouve que ce n’est pas encore suffisant mais tant que ce n’est pas moi qui gère mes courses, je ne peux pas tout contrôler.

La réduction des déchets

Je commence par le thème le plus gros de cet article mais qui est la base pour économiser sur le long terme. Faire ses courses dans des supermarchés normaux entraînent une énorme utilisation de plastique souvent à usage unique et ça a un prix. Le plastique que tu as jeté dans ta poubelle, tu l’as payé alors qu’il ne t’a rien apporté. Donc voici quelques conseils pour réduire tes déchets et économiser un max.

Acheter en vrac

C’est la chose la plus accessible et tu n’as aucune excuse pour ne pas le faire. Depuis quelques années, le vrac a fait son arrivée dans la plupart des supermarchés où tu fais tes courses habituellement. Donc profites-en pour acheter ce dont tu as besoin en vrac si c’est disponible.

Si tu te sens prêt à changer radicalement ta consommation, tu peux te rendre dans des magasins bio et qui vendent une grande quantité de produits en vrac. Parmi eux il y a Biocoop, La vie claire, Day by Day et encore plein d’autres. Tu peux aussi amener tes bocaux et boîtes (en verre) pour éviter de prendre les sacs en papier qui sont proposés (et biodégradables). Et puis si tu n’as pas assez de temps pour faire tes courses en magasin, tu peux les faire sur le site de Biocoop et aller récupérer tes achats dans le magasin de ton choix.

Acheter des cosmétiques, savons… solides

Ça fait presque plus d’un an que j’utilise des cosmétiques et savons solides et je ne regrette pas du tout ! Grâce à ça, j’ai pu économiser plus d’une trentaine d’euros sur une année. C’est souvent plus cher à l’achat mais ça dure plus longtemps. Par exemple, j’utilise le savon de la marque Comme Avant une fois par jour pour laver mon visage. Il coûte seulement 5,90€ et j’en ai utilisé un quart en plus de 6 mois. Donc le savon peut durer jusqu’à deux ans pour une utilisation unique par jour et pour moins de 6€.

Il existe de nombreuses marques qui proposent des produits solides. Je peux citer LamazunaComme AvantLes savons de Joya et encore plein d’autres.

Limiter les produits à usages uniques

Le dernier conseil que je peux te donner, c’est de limiter les produits à usage unique comme les cotons, les tampons ou serviettes hygiéniques. Tu peux trouver des alternatives lavables qui te permettrons d’économiser beaucoup sur le long terme. Certes c’est un gros investissement au départ mais qui est rentabilisé en une année. Ça te permettra de mieux respecter ton corps avec des produits de qualité, sans pesticides et produits chimiques et de désencombrer ta poubelle.

Si ce sujet t’intéresse vraiment, je pourrais te préparer un article plus détaillé. C’est vraiment quelque chose qui me passionne donc je serais ravie d’en parler !

 

Acheter de seconde main

Heureusement, c’est quelque chose qui se fait de plus en plus, mais on n’y pense pas encore assez souvent. On peut vraiment tout trouver d’occasion sur Internet et dans des magasins/associations spécialisés alors pourquoi s’en priver ? C’est le meilleur moyen d’économiser des centaines d’euros par an sans même s’en rendre compte ! Seul inconvénient : tu n’auras certainement pas le dernier pantalon à la mode ou le dernier livre de ton auteur préféré. Par contre, tu auras pu te payer une soirée avec tes potes parce que, pour une fois, tu avais les moyens.

Faire ses achats sur Vinted

C’est la meilleure application à mon avis pour acheter des vêtements, des livres, de la vaisselle… La plupart des vendeurs revendent à de tous petits prix, ce qui te permet de te trouver des tenues entières pour une trentaine d’euros. Le petit plus, c’est que sur certains profils, il y a des réductions pour les achats en lot. Donc si plusieurs pièces te tentent, n’hésite pas et fonce avant qu’elles ne soient vendues. Le seul risque que tu prends en achetant de cette façon, c’est que ce ne soit pas exactement ta taille.

Tu peux aller faire un tour sur mon profil où je vends principalement des livres et des vêtements en taille S. Et si tu n’as pas encore de compte, tu peux t’inscrire en cliquant ici (lien de parrainage).

Aller dans des friperies

C’est ma nouvelle passion depuis que j’ai découvert qu’il y en avait une près de chez moi. J’y passe au moins une ou deux fois par mois et ne ressors jamais déçue. Je trouve toujours une pièce ou deux pour moins de 6€ l’unité. Mais en général, les friperies permettent de trouver des pièces rares ou super belles que l’on ne trouve pas en magasin Elles sont aussi à tous petits prix la plupart du temps (à part si c’est du vintage).

C’est seulement en achetant d’occasion que je ne culpabilise plus d’avoir de nouveaux vêtements dans mon armoire. Et ça permet d’économiser pas mal d’argent si tu n’achètes quasiment plus d’articles de mode neufs.

Aller à Emmaüs ou dans des recycleries

On en trouve dans quasiment toutes les grandes villes (et même les plus petites pour les recycleries). C’est littéralement une mine d’or pour les personnes qui recherchent du mobilier en bon état pour une bouchée de pain. Ce que j’apprécie surtout dans ces endroits, c’est la quantité incroyable de livres qu’il y a à vendre pour des prix qui varient de 50 centimes à 2€. Grâce à ça, j’ai pu réduire mon budget de lecture à environ 5€ par mois au lieu de plutôt 15€ avant.

La seule chose qui est importante, c’est de passer assez régulièrement pour tomber sur la perle rare parce que les choses en vente changent du tout au tout chaque jour.


Tu as désormais toutes les clés en main pour économiser au maximum en passant à un mode de vie plus sain. Si tu as d’autres questions ou que tu veux des précisions, laisse un petit commentaire ou tu peux m’envoyer un petit message sur Instagram ou le blog !

Prends soin de toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *