Conseils

Comment apprendre une langue efficacement ?

Si certains me suivent sur Instagram, ils savent déjà que j’adore apprendre de nouvelles langues. J’ai commencé avec l’allemand (langue de Goethe, la meilleure de toutes) et l’anglais en sixième, j’ai fait une année d’espagnol au lycée et depuis moins d’un an j’apprends le chinois à la fac. J’ai encore de nombreux projets comme me replonger dans l’espagnol, commencer le suédois et surtout améliorer les langues que je parle déjà. Tout ça, je le fais de plusieurs façons différentes.

Dans cet article, je vais parler de l’apprentissage des langues de façon générale. Si tu veux quelque chose de plus détaillé, je pourrais faire une série d’article sur les méthodes pour les différentes langues que j’apprends. Car oui, j’apprends différemment en fonction de la langue que je travaille ! Trêve de blabla, voici mes conseils !

Travailler régulièrement

C’est la clé la plus importante dans n’importe quelle langue, il faut travailler régulièrement ! Le mieux serait tous les jours, mais trois fois par semaine par plage d’une heure convient aussi.

Travailler chaque jour permet au cerveau de ne pas oublier ce qui a été fait les jours précédents. Mais par travailler, je n’entends pas forcément faire de la grammaire et de la conjugaison pendant une heure. Ce peut aussi être lire, regarder une série, chercher du nouveau vocabulaire… Les possibilités sont infinies tant que tu travailles la langue que tu souhaites.

Regarder des séries

Je trouve que c’est le meilleur moyen d’allier travail et plaisir. Maintenant, tout le monde regarde des séries donc pourquoi pas en profiter pour s’améliorer en anglais ? Le but n’est pas forcément de tout comprendre parfaitement dès le premier coup mais de comprendre le sens général de l’histoire. En plus, tu peux mettre les sous-titres en français pour commencer si tu n’es vraiment pas à l’aise puis finir par les mettre en anglais.

Inconsciemment, tu remarqueras des mots ou expressions que tu ne comprendras peut-être pas mais dont tu auras envie de connaitre le sens. C’est pour ça qu’à chaque épisode que je regarde, j’essaie de retenir deux ou trois mots qui sont revenus souvent mais que je ne connais pas. Une fois l’épisode fini, je cherche la traduction et la note quelque part.

Lire des articles ou des romans

C’est le même système que pour les séries mais pour les personnes qui sont un peu plus littéraires. Tu peux commencer par trouver des articles d’actualité à ton niveau pour t’entraîner en douceur. Puis quand tu te sentiras à l’aise, tu pourras t’attaquer à de plus gros ouvrages comme des petits romans. Le but, encore une fois, n’est pas de tout comprendre mais de réussir à saisir le sens général.

C’est sûr qu’au début, tu ne connaîtras peut-être pas le moitié des mots. Mais à force de lire, de t’entraîner et de travailler à côté, ils te deviendront familiers et lire ne sera plus une épreuve insurmontable.

S’entraîner sur des sites dédiés

Tout le monde connaît au moins un de ces sites : DuolingoBabbelMosalingua… Les techniques employées ne sont peut-être pas les meilleures pour retenir sur le très long terme, et pourtant, ce sont de très bons outils pour démarrer.

Je conseille surtout de les utiliser pour débuter une langue, ou alors pour la perfectionner avec Babel, mais pas d’utiliser uniquement ça pour avancer. C’est un outil complémentaire car il ne va pas vraiment donner tout le vocabulaire vraiment utile pour s’en sortir en situation réelle.

Pour les étudiants en fac, vous pouvez peut-être avoir accès à un site de formation en ligne pour apprendre des langues. Dans le cas de mon université, on utilise Assimil. Je l’ai découvert assez récemment par une amie et je m’en sers désormais plusieurs fois par semaine pour reprendre les bases de mon allemand et l’approfondir avec beaucoup de vocabulaire.

Parler avec des natifs

S’immerger dans la langue reste le meilleur moyen pour apprendre. L’idéal serait de partir au moins deux mois dans le pays dont on veut apprendre la langue mais parler avec des natifs peut également beaucoup aider. Il existe des applications pour cela comme Tandem.

Ton interlocuteur peut alors corriger tes phrases ou reformuler ce que tu voulais dire, ce qui va t’apporter du nouveau vocabulaire et une meilleure connaissance de la langue.

Tester régulièrement ses connaissances

Il ne suffit pas d’ingurgiter des pages et des pages de vocabulaire pour parler couramment une langue. Il faut également se tester pour les quatre compétences : la lecture, l’écriture, l’écoute et la parole. Si tu es seul, tu peux te faire des petits tests de vocabulaire ou de compréhension de textes ou d’oral. Si tu as la chance d’avoir quelqu’un pour te faire réviser, tu peux lui demander de te faire réciter du vocabulaire. Cela te permettra d’améliorer ta prononciation par la même occasion.

 

Bonus : faire un cahier de vocabulaire

Avec ça, tu n’as plus aucune excuse pour ne pas travailler chaque jour ! Ma prof de chinois m’a donné un super conseil pour apprendre sans perdre de temps, c’est de le faire dans les transports. C’est toujours des moments où on a tendance à être sur son téléphone alors qu’on peut faire quelque chose de plus utile. Tout ce dont tu as besoin, c’est d’acheter un carnet de petite taille comme celui que j’utilise (Oxford taille 9×14), le remplir de vocabulaire et l’emporter tout le temps avec toi. Je fais ça depuis plus d’une semaine et c’est vraiment pratique. Ca permet de renforcer les mots de vocabulaire de tu connais déjà et de commencer doucement à en apprendre de nouveaux.

C’est aussi dans ce petit carnet que je note tous les mots importants que je croise en cours ou dans des textes. Je ne fais ça que pour le chinois (j’utilise un autre système pour les autres langues), mais il s’adapte à l’anglais, l’allemand…

 

Avec tous ces conseils, tu peux désormais te remotiver pour apprendre la langue de ton choix et devenir super fort ! C’est sûr que tu ne pourras pas devenir bilingue en un mois, mais tu auras fait des progrès notables. Je te dis à la semaine prochaine.

Prends soin de toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *