11 bonnes résolutions pour passer au zéro déchet

par | 2 Jan 2021

Ça y est, nous sommes en 2021 ! Et qui dit nouvelle année dit nouvelles « bonnes résolutions ».

Certains vont vouloir se mettre au sport, d’autres arrêter de fumer mais dans la plupart des cas, ils vont échouer. C’est vrai que c’est assez difficile de se donner un défi sur une aussi longue période. Mais ce n’est pas le sujet de cet article.

Dans la majorité des cas, si tu veux passer au zéro déchet ou avoir moins d’impact sur l’environnement, tu ne sais pas par où commencer. C’est vrai qu’il y a beaucoup de choses à penser dans ces cas-là mais il faut commencer par ce qui est indispensable.

C’est donc pourquoi je voulais te présenter 11 bonnes résolutions à prendre cette année, mais pour avoir un meilleur style de vie ! Ce sont des habitudes beaucoup plus simples et pratiques à mettre en place, surtout si tu y penses depuis un petit bout de temps.

Boire l’eau du robinet

C’est absolument la première bonne résolution à prendre ! Chaque année, on consomme en France 9,3 milliards de litres d’eau en bouteille. C’est un chiffre énorme qui pourrait diminuer facilement si tout le monde y met du sien.

L’eau du robinet est totalement potable même s’il reste parfois des résidus de métaux ou des minéraux en trop grosse quantité. Mais ce problème se règle facilement en achetant simplement une carafe avec filtre, ou du charbon actif à mettre dans l’eau. A la maison, nous avons plutôt opté pour un adoucisseur car notre eau contient beaucoup de calcaire et ça ne change absolument rien au goût de l’eau.

Boire l’eau du robinet, c’est aussi une façon d’économiser. D’une part parce que ça coûte moins cher, et d’autre part parce que tu n’as pas à payé les six bouteilles de ton pack et le plastique qui l’entoure ! Donc tout le monde est gagnant et ton corps te remerciera grandement.

Fabriquer ses produits ménagers

C’est la deuxième chose que j’ai commencé à faire avec mes parents et j’adore ! C’est comme si je m’amusais à faire des DIY et en plus c’est vraiment utile !

J’ai d’abord commencé par faire mes cosmétiques mais ça, c’est une autre histoire. Ensuite, je me suis lancée dans la lessive, le savon liquide pour les mains et le nettoyant pour la maison. Ce sont toujours des recettes très simples à réaliser, même pour les débutants et ça ne nécessite jamais plus de 5 ingrédients. Je pourrais même t’en proposer quelques-unes vraiment easy et qui sont inratables !

C’est surtout tout bénef parce que les matières premières te coûtent beaucoup moins cher que le produit fini que tu achètes en magasin. Certes tu y passes un peu de temps, mais si tu fais de grandes quantités, tu es tranquille pour un ou deux mois. Et puis ce temps passé à « cuisiner », c’est du temps que tu gagnes dans les magasins.

Passer aux cosmétiques solides

C’est absolument ma résolution préférée de tous les temps parce qu’elle change la vie !

Plus besoin d’avoir 40 produits à appliquer tous les jours sur son visage ! C’est le rêve de la plupart des femmes et c’est possible ! La plupart du temps, un ou deux produits solides ou avec de bonnes compositions suffisent et te donneront les mêmes résultats qu’avec tes dix flacons sortis d’usine.

Depuis que mes produits sont tous solides, je n’ai jamais autant aimé ma peau et mes cheveux ! Chaque matin et chaque soir, j’utilise uniquement un savon et une crème et je n’ai quasiment plus de boutons, ma peau est moins grasse et en meilleure santé. Bien sûr j’utilise aussi du savon, du shampoing et même du déodorant solide et ça marche du tonnerre ! Pour aucune chose au monde je ne rachèterai un flacon de shampoing liquide !

Après pour le choix des cosmétiques, il faut faire des tests. J’ai commencé avec la marque Comme avant, puis je me suis tournée vers les shampoings et savons Biocoop. Maintenant ma routine vient uniquement du magasin La Tortue zéro déchet qui se situe à Meximieux.

Privilégier le vrac

Le vrac débarque de plus en plus dans les grandes surfaces et c’est une bonne manière de s’y mettre en douceur.

Le mieux est de commencer avec des produits secs qui se conservent assez longtemps. Tu peux donc commencer en achetant des pâtes, du riz, de la farine ou du sucre. Avec des produits simples comme ceux-là, tu pourras te familiariser avec les quantités dont tu as besoin pour une, deux ou quatre semaines.

Quand tu te sentiras prêt(e) à passer à l’étape supérieure, tu pourras commencer à élargir la gamme des produits que tu achètes en vrac ou alors carrément te rendre dans un magasin dédié. Tu verras, ça fait rêver de voir toutes ces couleurs s’étaler sous tes yeux !

L’avantage du vrac, c’est qu’il te permet d’acheter les quantités exactes dont tu as besoin, d’économiser mais surtout d’acheter local et bio (dans la plupart des cas). Tu pourras même trouver tout le matériel dont tu as besoin pour faire tes produits ménagers donc finalement, ça fait zéro emballage plastique.

S’intéresser aux objets de seconde main

Ça fait bientôt six mois que je m’intéresse aux articles de seconde main et ça a littéralement sauvé mon porte-monnaie.

C’est souvent un énorme budget de renouveler sa garde-robe ou d’acheter de nouveau livres. C’est pourquoi avant d’acheter quelque chose de neuf, je vérifie toujours si je ne peux pas le trouver d’occasion. Ça permet de redonner une seconde vie à un objet, d’économiser et de « boycotter » le mode de consommation actuel.

Je suis devenue une pro pour trouver toutes les bonnes affaires sur Vinted et j’arrive à me créer des tenues entières pour moins de 30€ avec des articles quasiment neufs ou en très bon état. On y trouve aussi beaucoup de vêtements qui ont encore leur étiquette de prix mais qui sont revendus un peu moins cher. Il y en a vraiment pour tous les goûts ! Et si tu recherches une pièce précise, regarde bien sur l’appli si tu ne la trouves pas, ça te permettra d’économiser un trajet jusqu’au magasin et pas mal d’argent.

Faire le tri dans ses affaires

C’est une des résolutions qu’on oublie souvent mais faire le tri, ça fait du bien. Déjà, ça permet de se libérer un peu l’esprit en vendant, donnant ou recyclant des choses que l’on n’utilise plus. Mais c’est aussi l’occasion de gagner un peu d’argent si tu revends tes affaires ou de faire une bonne action si tu décides de donner certaines choses.

Et puis faire le tri, c’est aussi une façon de faire de la place pour les prochains articles (de seconde main) que tu comptes acheter.

Pour ma part, j’essaie tout le temps de faire le tri dans mes livres et mes vêtements au moins trois ou quatre fois dans l’année. La plupart des choses que je ne veux plus finissent sur mon compte Vinted, sinon ça atterri à la recyclerie ou dans une boîte à livres.

Faire des greenwalks

Cette action, je ne la vois pas trop comme les autres résolutions. C’est plutôt un réflexe que l’on devrait tous prendre.

Ça arrive à tout le monde d’aller se promener un dimanche pour prendre l’air. Mais avec cette promenade, tu peux faire une bonne action ! Les routes sont souvent bordées de déchets en tous genres qui n’attendent que d’être ramassés. Donc arme-toi de ton sac poubelle et récolte le plus de déchets possibles. Ça sera toujours ça en moins qui ne se décomposera pas dans la nature.

Et puis si tu as oublié ton sac poubelle, tu peux très simplement déclarer les endroits où tu as vu des déchets sur l’application GreenR. Elle permet de recenser tous les endroits où les utilisateurs de l’appli ont vu des déchets mais n’ont pas pu les ramasser.

Emprunter ou louer des objets peu utiles

Si tu es un bricoleur ou une bricoleuse du dimanche, tu ne dois pas avoir tous les outils qu’il te faut à disposition. Ta première réaction est donc de penser à acheter une perceuse ou une scie neuve. Pourtant de nombreux particulier qui se servent peu de leurs outils les proposent en location.

On retrouve ce concept surtout pour les objets assez lourds ou volumineux et qui sont assez chers à l’achat. Cette méthode permet d’économiser en évitant d’acheter un objet qui va très peu te servir.

Tu peux également proposer tes propres outils à la location pour te faire un peu d’argent, en pensant bien à faire payer une caution au cas où le client ne revienne jamais.

Installer un compost

C’est un geste qui paraît évident pour toute personne qui a déjà une expérience du zéro déchet. Le compost permet de redonner à la terre ce qui en vient, donc tous les déchets verts que tu peux produire dans ta cuisine.

Bien sûr, il existe toutes sortes de compost. Si tu es en appartement, tu pourras plutôt opter pour un lombricomposteur (avec des verres de terre) ou essayer d’installer un compost collectif pour l’ensemble des gens de l’immeuble. Si tu es en maison, plusieurs solutions s’offrent à toi mais je ne suis pas une experte sur ce sujet-là.

Tout ce que je sais, c’est que composter va te permettre de réduire ta poubelle si tu as l’habitude de beaucoup cuisiner. C’est donc un nouveau réflexe à adopter !

Acheter local

Avec toutes les résolutions qui viennent d’être citées, celle-ci peut paraître ridicule mais elle a pourtant son importance.

Acheter local, c’est permettre aux petits producteurs près de chez soi de vivre. Mais c’est surtout consommer de meilleurs produits et de saison en plus ! Fini les tomates et les courgettes en plein hiver.

Les producteurs locaux sont souvent ceux qui utilisent moins de pesticides que les producteurs étrangers, car les réglementations françaises sont un peu plus strictes. Ce n’est donc que du plus pour ta santé, tout en soutenant l’économie locale.

Prendre le temps

Cette dernière résolution n’en est pas une, c’est plutôt un conseil.

Modifier ses habitudes, sa façon de vivre, ce n’est pas simple tous les jours. Tu vas faire face à des échecs dans tes recettes de cosmétiques ou de produits, tu ne trouveras pas certains produits en vrac donc tu te tourneras vers la version emballée dans du plastique, mais ce n’est pas grave. Tout ne va pas se faire du jour au lendemain.

Personne n’est parfait donc il ne faut pas culpabiliser si tu ne fais pas tout correctement. Il m’arrive encore d’acheter des vêtements neufs pour me faire plaisir, j’achète certains produits suremballés parce que je les trouve tout simplement bons. Et il y a des jours où je culpabilise pour toutes ces actions mais ça ne devrait pas avoir lieu !

Il faut tout simplement être fier du chemin que tu as déjà parcouru et apprendre de tes erreurs, de tes échecs. Ça va te prendre du temps d’avoir le mode de vie donc tu souhaites vraiment, mais tu y arriveras un jour, même si ça doit prendre un an, cinq ans ou dix ans.

Cet article touche à sa fin. J’essaierais de développer certains points dans des articles plus spécifiques si ça t’intéresse. S’il t’a plu, n’hésite pas à le partager sur les réseaux sociaux de ton choix ou à laisser un petit commentaire en m’indiquant les bonnes résolutions que tu comptes prendre.

Prends soin de toi et bonne année !

Pin It on Pinterest

Share This